fbpx
Fashion Français 

L’industrie de la mode au Cameroun et ses différents contours

Sending
User Review
5 (1 vote)

L’industrie de la mode au Cameroun

La mode est un art ou chacun peut créer et laisser exprimer son talent. Au Cameroun elle manque encore de professionnalisme, de créativité, de designers formés et motivés qui veulent évoluer, ce qui l’empêche de se développer normalement comme dans les autres pays.

C’est une industrie de la mode encore artisanale, on note pour cela l’absence de centres de formation compétents, une perception erronée de la chose et des mœurs qui minent ce secteur d’activités.

Par ailleurs, il y a également la non implication du gouvernement du Cameroun de développer l’industrie de la mode, le manque d’organisation dans la filière textile, ce qui fait que cette industrie ne décolle pas et reste embryonnaire.

Bon nombres de Camerounais sont passionnés par la mode, on note à cet effet l’intérêt pour certains par le shopping en ligne qui est un moyen rapide d’accéder à plusieurs choix de vêtements.

Le Cameroun ne possède pas un style vestimentaire unique, on peut trouver différents styles comme des vêtements traditionnels, le style chic, costumes, les vêtements tendances, le sportwear ou encore le streetwear. Il y a également des chaussures et des accessoires (ceintures, cravates, boutons de manchettes, montres …) pour les hommes et les sacs à main, ceintures, bijoux, entres autres pour les femmes.

Le Cameroun importe encore beaucoup de ses vêtements, neufs ou de seconde main, communément appelé friperie, venant de l’occident (Europe, USA, Chine), d’où la présence dans nos marches d’une pléthore de modèles qui varient en fonction du pays de provenance.

C’est pourquoi on peut noter des tenues vestimentaires non adaptées ni à la saison, ni à la circonstance, ni même à la personne qui la porte.

Cependant, i y en a qui se démarque du lot et se font connaitre en valorisant la culture de leur propre région. A cet, on observe quelques designers Camerounais de la région du Nord-Ouest et Sud-Ouest qui ont su développer l’industrie du textile en rendant le vestimentaire traditionnel de cette partie du pays plus chic et sophistiqué adapté à une génération dite androïde pour parler comme dans la rue.

Nous avons par exemple l’initiateur de Africstyle Fashion, jeune Camerounais qui est en train de développer un style propre de sa région qui auparavant était destiné aux personnes d’un certain âge, en le rendant attrayant pour une génération beaucoup plus jeune. Visiter son site internet, vous serez impressionnés.

A Lire: Miss Congo Wins Miss Africa 2018, Hair Catches Fire

Le fashion designer Kingsley Prince Noni n’est pas en reste, ce brave camerounais fait lui aussi des merveilles dans le monde de la mode au Cameroun. Ce valeureux créateur promeut lui aussi la culture camerounaise à l’étranger, en développant un style vestimentaire chic, Noniwhitewears, en pensant à ses origines.

ShaSha, originaire de la région du Nord-Ouest Cameroun elle aussi fait des merveilles. Son style unique aux motifs variés est très appréciés par un publique qui ne cesse de grandir. Sa page Facebook Sha Sha New nous le confirme.

Nous avons également le modéliste designer Amah Bertrand, dont les modèles et design impressionnent aussi bon nombres de camerounais, vous pouvez le constater en visitant sa page Facebook Amah Fashion House.

Ces quelques exemples nous démontrent à suffisance qu’au Cameroun nous avons des figures artistiques qui développent la mode camerounaise tout en faisant promouvoir sa culture à l’étranger.

Selon Jean-Philippe Azegue, maitre tailleur et président de l’interprofession coton-textile-confection (ICATEC) pour les régions Centre, Sud, Est, l’industrie de la mode ne décolle pas au Cameroun non pas seulement à cause du manque d’implication du gouvernement, mais aussi par manque de professionnels dans ce secteur prêts à collaborer avec le gouvernement en place. Selon lui par manque de dialogue entre l’Etat du Cameroun et les professionnels dans ce secteur. Alors quel devrait être le rôle du gouvernement pour palier à ce problème étant donne que la mode fait elle aussi part

Par Essouma Carine Angela pour Iyun Ade Blog (stagiaire)

Follow me

Lobga Derick Sullivan

Content Writer / Blogger | Small Business Coach | Branding Expert | Entrepreneur| Dad
Follow me

Written by 

Content Writer / Blogger | Small Business Coach | Branding Expert | Entrepreneur| Dad

Worth Reading

Leave a Comment